Originaire de Charleroi en Belgique, Harry Fayt obtient un diplôme en photographie publicitaire en 1998. Il suit ensuite un parcours professionnel qui l’a emmené vers le portrait. Dans un premier temps il a photographié des musiciens grâce auxquels il a étudié la physionomie des émotions. Il s’est ensuite tourné vers la photographie de famille. Photographier des bébés nageurs a été son rite de passage vers l’autre monde, celui de la photographie subaquatique. En 2012, c’est avec la rencontre de l’auteure-interprète Typh Barrow qu’il revient à son premier amour, le portrait d’artiste… sous l’eau. Enrichi de cette singularité, il a entamé une multitude d’expérimentations grâce auxquelles il crée aujourd’hui de nouvelles images. Il aime repousser les frontières d’un monde qu’il s’est lui-même inventé, toujours avec le même objectif : questionner, étonner, élargir le champ des possibles.

En 2023, il est fait “Chevalier du Mérite Wallon” par le gouvernement francophone de la Belgique. Une distinction qui met en lumière les personnalités qui font briller la Wallonie par leurs actions.